A venir
Miroir du Prince « L’âge d’or » du mécénat à Autun (1425 — 1510)
050621 190921
Nativité au cardinal Rolin, Jean Hey, huile sur bois,72,5 x 90,5 x 2,5 cm, vers 1480, Musée Rolin © Ville d’Autun

Nativité au cardinal Rolin, Jean Hey, huile sur bois,72,5 x 90,5 x 2,5 cm, vers 1480, Musée Rolin © Ville d’Autun

4ème rendez-vous du Louvre
au coeur des collections bourguignonnes

Le musée Rolin poursuit sa riche collaboration avec le musée du Louvre et propose, en partenariat avec le musée Denon de Chalon-sur-Saône,  une double exposition dédiée au flamboiement du mécénat artistique des hauts dignitaires bourguignons de la fin du Moyen Age. Elle bénéficie à ce titre de prêts exceptionnels issus des départements des sculptures, peintures et objets d'art du musée parisien. Le musée Rolin d’Autun apportera un regard renouvelé sur les grandes commandes artistiques des familles Rolin et Clugny. Le musée Denon de Chalon-sur-Saône mettra en lumière les personnalités de Jean Germain, des familles Rolin, de Poupet et de Neufchâtel.

Missel à l’usage d’Autun (destinataire Jean II Rolin), 36 x 27 cm , vers 1448-1462, Bibliothèque municipale, Autun

Missel à l’usage d’Autun (destinataire Jean II Rolin), 36 x 27 cm , vers 1448-1462, Bibliothèque municipale, Autun

Christ de Pitié, Anonyme, chêne taillé et peint, 172 x 85 x 47 cm, 2e moitié du XVe siècle, Hôtel-Dieu, Beaune

Au temps des ducs de Bourgogne
Un incroyable héritage artistique

De 1384 à 1477, Philippe le Hardi, Jean sans Peur, Philippe le Bon et Charles le Téméraire ont œuvré à l’éclosion de la maison de Bourgogne. Se détachant progressivement de la souveraineté du roi de France, ils ont tenté de créer un Etat nouveau reliant les territoires de Bourgogne et de Brabant. Autour du gouvernant gravitait un aéropage de dignitaires parmi lesquels certaines figures proches et influentes ont contribué à nourrir l’extraordinaire foyer culturel des ducs de Bourgogne. Leur appétence pour les arts et le luxe se traduira par l’acquisition de nombreuses œuvres, symboles de leur puissance et de leur prestige dans leurs cités d’origine comme en témoignent la présence à Autun de chefs-d’œuvre de Jan Van Eyck, Jean Hey (dit Le maître de Moulins) ou encore Jean de la Huerta.

<p><strong><em>Prophète</em>, fragment de la tenture de Barthélémy de Clugny</strong>, laine et soie, 171 x 92 cm, 1512, Cathédrale Sainte Croix d’Orléans</p>

Prophète, fragment de la tenture de Barthélémy de Clugny, laine et soie, 171 x 92 cm, 1512, Cathédrale Sainte Croix d’Orléans

<p><strong><em>Vierge à l’enfant (dite Vierge Bulliot)</em>, attribuée à Claux de Werve</strong>, second quart du XV<sup>e</sup> siècle, calcaire polychrome, provenant de la chapelle paroissiale de l’église Notre-Dame-du-Chatel, Autun, hauteur 117 cm.</p>

Vierge à l’enfant (dite Vierge Bulliot), attribuée à Claux de Werve, second quart du XVe siècle, calcaire polychrome, provenant de la chapelle paroissiale de l’église Notre-Dame-du-Chatel, Autun, hauteur 117 cm.

<p><em><strong>Coffre à vêtements</strong></em>, noyer et fer, 68,5 x 210, 7 x 58,8 cm, XV<sup>e</sup> siècle © François Jay</p>

Coffre à vêtements, noyer et fer, 68,5 x 210, 7 x 58,8 cm, XVe siècle © François Jay