A venir
LA FIN D’UNE PRISON - photographies de Ferrante Ferranti
031221 280222
Le photographe Ferrante Ferranti s’est arrêté dans ce bâtiment d’une qualité esthétique insoupçonnée, révélant les courbes de ses volumes.

Le photographe Ferrante Ferranti s’est arrêté dans ce bâtiment d’une qualité esthétique insoupçonnée, révélant les courbes de ses volumes.

La prison panoptique d’Autun, exemple unique en France de prison de plan circulaire, s’apprête à entrer dans une nouvelle phase de son histoire.

L’exposition "La fin d'une prison"

Une quarantaine de photographies de Ferrante Ferranti dévoilent ce lieu impressionnant mais si déconcertant, tout de courbes et d’inflexions, dans lequel bien vite les repères se perdent. Dans ce bâtiment fermé par définition, abandonné et plongé dans la pénombre, le regard de Ferrante Ferranti voit la beauté subtile des couleurs, les chemins buissonniers percés par la lumière, les lignes qui répondent aux ombres.

En écho à cette visite éminemment subjective, des extraits de textes (Bentham, archives de la prison, écrivains) apportent le contrepoint d’autres visions – idéalistes, philosophiques, utilitaires - qui éclairent ces mêmes lieux.

Ferrante Ferranti

Ferrante Ferranti

Animation "Carceri d'Invenzione"

Animation virtuelle de 16 gravures de Piranèse

L'animation de Grégoire Dupond met en mouvement 16 gravures de 1750 de l'artiste italien Piranèse. Cette animation donne l'impression de marcher à l'intérieur même des gravures et d'entrer dans l'imagination féconde de cet artiste fasciné par l'architecture carcérale. 

<p>Couloir de la prison d'Autun au 3<sup>ème</sup> étage</p>

Couloir de la prison d'Autun au 3ème étage

<p>Vue de la coupole de la prison d'Autun depuis le rez-de-chaussée</p>

Vue de la coupole de la prison d'Autun depuis le rez-de-chaussée

Les partenaires de l’exposition