In progress
D'un monde à l'autre - AUGUSTODUNUM DE L’ANTIQUITE AU MOYEN ÂGE
170622 300922
Vase diatrète, cliché Hamid Azmoun, Inrap

Vase diatrète, cliché Hamid Azmoun, Inrap

AUGUSTODUNUM, DE L’ANTIQUITE AU MOYEN ÂGE

Profitant de son dernier été avant sa fermeture pour travaux, le musée Rolin vous propose de découvrir une période fascinante de l’histoire d’Autun, celle de la fin de l’Antiquité et des premiers siècles du Moyen Âge.

Rassemblant œuvres d’art et vestiges archéologiques exceptionnels, l’exposition D’un monde à l’autre peint la grande épopée de six siècles d’histoire, évoquant par de grandes restitutions et maquettes inédites les visages d’Augustodunum durant cette longue période de mutations.

 

A la fin du Ve siècle, la grande ville antique d'Augustodunum est en grande partie ruinée et seul subsiste un noyau urbain à la pointe sud, retranchée derrière une nouvelle muraille. © A. Louis - Archeo-Pictor

A la fin du Ve siècle, la grande ville antique d'Augustodunum est en grande partie ruinée et seul subsiste un noyau urbain à la pointe sud, retranchée derrière une nouvelle muraille. © A. Louis - Archeo-Pictor

Epingles d'ambre retrouvées ensemble dans l'une des sépultures de Saint-Pierre-l'Etrier © D. Gliksman.

 

Une nécropole bien étudiée

Le sujet a été retenu pour sa pertinence avec l’actualité de la recherche, notamment les fouilles de la nécropole tardo-antique de Saint-Pierre-l’Etrier à Autun, menées par l’Inrap durant l’été 2020, en collaboration avec le Service archéologique de la Ville d’Autun.

Cette nécropole était déjà bien connue pour avoir fourni la plaque de Pectorios, une des premières inscriptions chrétiennes de France (IVe s.) et comme lieu de sépulture des premiers évêques d’Autun. La fouille a été à la hauteur des attentes en livrant plusieurs nouvelles tombes exceptionnelles : mausolées monumentaux, sarcophages
de pierre et de plomb, mobilier précieux (tunique tissée d’or, bijoux d’ambre et de jais...). Parmi toutes ces découvertes remarquables, celle du vase diatrète, chef-d’oeuvre de verrerie antique, a été particulièrement relayée.

Autour de l'exposition

Visites de l’exposition (durée 1h, 2€ + entrée du musée)

  • Juin : les mercredis et dimanches à 15h
  • Juillet-août-septembre : les mercredis, samedis et dimanche à 15h
  • Cœur de saison, du 28 juillet au 11 août : mercredi, jeudi et dimanche à 15h

 

Journées européennes de l'archéologie (gratuit)

17 juin : conférence par Yannick Labaune, responsable du service archéologique de la ville d’Autun,

17-18 juin à 15h : visites guidées par Agathe Legros, conservatrice en chef du musée Rolin et commissaire de l’exposition

 

Journées romaines (gratuit)

6 et 7 août : présentation de l'exposition aux Journées romaines, Promenade des Marbres, avec la présence des archéologues de l’Inrap et de médiateurs du musée Rolin.

 

Journées européennes du patrimoine (gratuit)

17 et 18 septembre : visites guidées de l'exposition et village archéologique dans la cour intérieur du musée Rolin

<p><strong>Tête bicéphale&nbsp;: Mercure et Jupiter-Amon</strong></p>

<p>© ville d’Autun</p>

<p>IIe-IIIe siècles</p>

<p>Autun, site dit du Faubourg d’Arroux, rue du Parc Saint-Jean</p>

<p>Marbre de Carrare</p>

Tête bicéphale : Mercure et Jupiter-Amon

© ville d’Autun

IIe-IIIe siècles

Autun, site dit du Faubourg d’Arroux, rue du Parc Saint-Jean

Marbre de Carrare

<p><strong>Mosaïque des auteurs grecs&nbsp;: Anacréon</strong></p>

<p>© ville d’Autun</p>

<p>IIe-IIIe siècles</p>

<p>Panneau provenant du site dit de la Maison des Auteurs grecs, rue de la Grille, Autun.</p>

<p>Portrait d’Anacréon accompagné d’une citation de son œuvre</p>

Mosaïque des auteurs grecs : Anacréon

© ville d’Autun

IIe-IIIe siècles

Panneau provenant du site dit de la Maison des Auteurs grecs, rue de la Grille, Autun.

Portrait d’Anacréon accompagné d’une citation de son œuvre

<p><strong>Bague avec intaille</strong></p>

<p>© D. Gliksman, Inrap</p>

<p>IVe siècle</p>

<p>Autun, Saint-Pierre-L’Estrier, sépulture 43</p>

<p>Or et grenat</p>

<p>L’intaille de cette bague représente un poisson. Par ailleurs, les analyses des vestiges organiques indiquent que la tête de la défunte reposait sur des rameaux d’olivier. Ces deux éléments laissent supposer qu’il s’agit d’une sépulture chrétienne.</p>

Bague avec intaille

© D. Gliksman, Inrap

IVe siècle

Autun, Saint-Pierre-L’Estrier, sépulture 43

Or et grenat

L’intaille de cette bague représente un poisson. Par ailleurs, les analyses des vestiges organiques indiquent que la tête de la défunte reposait sur des rameaux d’olivier. Ces deux éléments laissent supposer qu’il s’agit d’une sépulture chrétienne.

<p><strong>Tissu tissé de fil d’or</strong></p>

<p>© F. Médard, Anatex</p>

<p>IVe siècle</p>

<p>Autun, Saint-Pierre-L’Estrier, sépulture 47</p>

<p>Textile en fil d’or</p>

<p>Cette pièce d’étoffe, dont seul un fragment partiellement restauré est présenté ici, a été tissée vraisemblablement d’un seul tenant, à l’image des tuniques coptes. Des motifs géométriques se devinent dans la trame du textile, dont on ne saurait dire à ce stade s’il s’agit d’un vêtement ou d’un tissu funéraire.</p>

Tissu tissé de fil d’or

© F. Médard, Anatex

IVe siècle

Autun, Saint-Pierre-L’Estrier, sépulture 47

Textile en fil d’or

Cette pièce d’étoffe, dont seul un fragment partiellement restauré est présenté ici, a été tissée vraisemblablement d’un seul tenant, à l’image des tuniques coptes. Des motifs géométriques se devinent dans la trame du textile, dont on ne saurait dire à ce stade s’il s’agit d’un vêtement ou d’un tissu funéraire.

<p><strong>Restitution du site de Saint-Pierre-l’Etrier</strong></p>

<p>Restitution de la nécropole de Saint-Pierre-l’Etrier au IV<sup>e</sup> siècle</p>

<p>© François Gauchet, Inrap</p>

<p>Au premier plan, une scène de funérailles montrant une famille procédant aux libations antiques traditionnelles. A l’arrière-plan, des mausolées auprès desquels se répartissent des tombes signalées par des stèles à iconographie chrétienne.</p>

Restitution du site de Saint-Pierre-l’Etrier

Restitution de la nécropole de Saint-Pierre-l’Etrier au IVe siècle

© François Gauchet, Inrap

Au premier plan, une scène de funérailles montrant une famille procédant aux libations antiques traditionnelles. A l’arrière-plan, des mausolées auprès desquels se répartissent des tombes signalées par des stèles à iconographie chrétienne.

<p>Vue de l'exposition, scénographie Vasken Yéghiayan, graphisme Agence Les Pistoleros © Vasken Yéghiayan</p>

Vue de l'exposition, scénographie Vasken Yéghiayan, graphisme Agence Les Pistoleros © Vasken Yéghiayan

<p>Vue de l'exposition, scénographie Vasken Yéghiayan, graphisme Agence Les Pistoleros © Vasken Yéghiayan</p>

Vue de l'exposition, scénographie Vasken Yéghiayan, graphisme Agence Les Pistoleros © Vasken Yéghiayan

<p>Vue de l'exposition, scénographie Vasken Yéghiayan, graphisme Agence Les Pistoleros © Vasken Yéghiayan</p>

Vue de l'exposition, scénographie Vasken Yéghiayan, graphisme Agence Les Pistoleros © Vasken Yéghiayan

Les partenaires de l’exposition
Découvrez le programme
Autour de l’exposition
En savoir plus